Un zeste... de gourmandises

.

08 janvier 2012

Nouveau départ

Coucou tout le monde,

 

Je vous avez parlé dans mon précédent post d'un projet. Eh bien ce projet a finalement mis moins de temps à se concrétiser et il est prêt à vous être dévoilé. En fait il s'agit d'un nouveau blog en coopération avec une amie qui mettra un terme à ce blog-là. Mais du coup je poursuis l'aventure avec vous sur cette autre adresse :

ICI

Ce blog reprendra des précédentes recettes et en mènera des nouvelles donc je vous attend à cette adresse !

 

N'oubliez pas de changer vos liens !

 

A très bientôt.

 

Manon

Posté par theanchorsong à 02:07 - Blabla - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 janvier 2012

Désolée

Bonjour à toutes et à tous.

Voilà maintenant plus de deux an que j'ai abandonné ce blog sans prévenir, sans donner de nouvelles et j'en suis vraiment désolée. Plusieurs choses se sont produites dans ma vie et plusieurs raisons m'ont amenées à faire ce choix. Vous étiez très fidèles et je vous en suis rééllement reconnaissante même si je n'ai pas pris le temps d'annoncer cette longue pause.

Je vois que de l'eau a coulé sous les ponts car je suis retournée sur plusieurs blogs où j'avais coutume de trainer souvent.Je me suis apperçue avec beaucoup de tristesse que certain d'entre eux ont également été abandonné.

Aujourd'hui l'envie de continuer cette belle histoire de rencontres et de cuisine me réanime mais je ne sais pas encore si je continue ce blog ou si j'en créé un nouveau (peut-être petit projet de collaboration avec quelqu'un qui me tient à coeur).


Dans tous les cas je ne vous ai pas oubliés et j'espère que vous ne serez pas trop fâchés de cette trop longue absence.

 

 

 

 

Posté par theanchorsong à 18:30 - Blabla - Commentaires [5] - Permalien [#]

25 novembre 2009

Coup de tronche, prix et tarte au munster

En ce moment c'est un peu la course pour moi. Entre préparation de stage et projet de groupe il ne me reste pas beaucoup de temps pour me poser. En effet je n'ai pas cours puisque avec dix autres filles de la promo nous devons monter un dossier sur une problématique choisie. Nous avons voulu donc traiter un sujet d'actualité mais sur lequel nous avons peu de connaissances. On est partie sur la femme puis on a dévié vers les violences conjugales. Encore tabou, c'est un fait d'actualité très grave où personnes n'a de données "vraies" puisque les quelques 1 femmes sur 10 ne sont que celles dévoilées au grand jour. Bref entre microtrottoire, rendez vous avec le procureur, une psychologue, le centre maternel, le CIDF (Centre d'info aux droits des femmes), l'ACJIM et l'ARSA il faut également se documenter (films, spots, mémoires, bouquins). Finalement on synthétise et grâce au microtrottoire on se rend compte que personne n'est au courant des structures existantes, que si Monsieur Tout-le-monde avait un proche confronté à ce problème il ne saurait pas l'orienter et le plus grave, que certains ont des pensées alarmantes comme "si la femme reste c'est qu'elle aime ça!". Notre societé pourtant dite "évoluée" reste silencieuse et lâche sur le sujet. Cachant la vérité et nous offrant de multiple stéréotype. On oublie que la violence conjugale ne passe pas uniquement par la violence physique, que si la femme ne part pas c'est qu'elle est généralement sans ressources, que tout les trois jours une femme meurt sous les coups de son conjoint et que les hommes sont également victime de violences conjugales. Un travail très interessant mais très dur.
Si aujourd'hui je vous parle de ça et que je m'écarte de la cuisine c'est que c'est un sujet encore trop tabou et il me tient à coeur de vous faire partager mes ressentis et mes coups de gueule. Bref si quelqu'un souhaite s'informer sur le sujet avec des films ou des bouquins qu'il me le fasse savoir je me ferai un plaisir de vous donner des titres.

Bref passons à des choses plus gaies puisqu'il s'agit d'un prix : The 2009 Blogger Appreciation Award que je me suis vue offrir par Lénaïc. Merci beaucoup à toi. Les "règles du jeu" pour ce prix sont de remercier la personne qui vous l'a décerner (mais pour ma part pas besoin de règle pour ça!) et avouer sept choses qui nous concernent et/ou qui nous définissent (le plus dur). 46672556Enfin il faut décerner ce prix à sept autres personnes. Je fais donc comme à l'acoutumé entorse à la règle et je ne fais que le répéter, pour ma part si je suis fidèle à un blog c'est que j'aime ce blog. Donc pas assez de 7 nominations, et rien que l'intention de partager sa passion mérite tout les prix existants. Maiiiiiiis ça me va toujours droit au coeur dès que je reçois ce type de "récompenses"! Merci merci merci encore Lénaïc.
Donc allez je me confesse :
Je suis quelqu'un de très très bavarde, mais ça ce n'est un secret pour personne.
Je suis hypersensible qui peut verser sa larme pour trois fois rien.
Je suis allergique au sport à mon grand désarro même si je m'efforce d'en pratiquer.
J'ai des très grandes mains, de ma paume au sommet de mon majeur ma main mesure 20 cm.
Je suis capable de dépenser une fortune en bouquin, j'adore surtout lire les livres pour enfants et ados.
Je suis très proche de ma Maman et je suis toujours aprés elle à lui faire des câlins.
J'ai probablement été étranglée dans une vie antérieur puisque je ne supporte pas qu'on me touche le cou.

Et voilà!

tarte_munsterMaintenant passant à la partie gourmande de l'article! Celle qui vous intéresse le plus! Aujourd'hui je fais dans le salé puisque je vous présente une recette de tarte au munster. Une découverte récente pour ma part puisque je n'avais jamais utilisé ce fromage dans un plat. Au titre, cette tarte peut paraitre plan plan ou pas très raffinée mais c'est tout l'inverse. Elle est très fine en bouche et absoluement divine. Et puis le cumin offre cette petite note épicée qui se marie à merveille avec ce fromage assez fort. Réconfortante cette tarte est idéale pour les froides soirées de fin d'automne.

1 rouleau de pâte brisée
1 blanc d'oeuf
200 g de munster en petits morceaux
20 cl de crème fraîche
180 g de poitrine fumée en lardon
2 oignons émincés
1 càc de cumin en poudre
4 càs de bière
sel, poivre

Préchauffer le four à 180°. Etaler la pâte, la piquer à la fourchette et la mettre en place dans un moule beurré (les trous contre le fond du moule). Placer 30 minutes au frais. Puis la faire cuire à blanc 10 minutes avec une feuille de papier sulfurisée et des légumes secs puis 10 minutes badigeonnée du blanc d'oeuf (et sans papier sulfurisé bien sûr).
Plonger les lardons dans une casserole d'eau bouillante pendant 5 minutes. Les égouter et les sécher. Les faire revenir avec les oignons dans une sauteuse bien chaude. Laisser dorer puis arroser de bière. Incorporer la moitié du munster, la crème fraîche et le cumin. Saler peu et poivrer.
Faire chauffer 2 minutes en mélangeant avec une cuillère en bois. Verser la préparation dans un moule de 20 cm et répartir l'autre moitié du munter sur le dessus. Enfourner et laisser cuire 20 minutes.
Déguster avec une salade de mâche.

tarte_munster2

Posté par theanchorsong à 00:39 - Salé - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 novembre 2009

Crumble au chocolat fondant

crumbleDans mon dernier article je parlais de mes desserts favoris en nommant le crumble. Un peu plus bas vous pouvez voir une recette de crumble salé et encore plus loin une de crumble aux pommes. Eh oui entre les crumble et moi c'est surtout une histoire d'amour. Je vous avez parlé de ma préférence pour les biscuits par rapport aux gâteaux ou autre moelleux et justement qu'ils soient salés ou sucrés je retrouve dans les crumble le côté sablé, croquant, fondant qui me fait tant fondre. De plus le contraste entre le fondant des fruits ou des légumes avec le miettes croquantes est très agréable. Et, justement avec le crumble au chocolat fondant on retrouve encore plus ce divin contraste entre la crème au chocolat fondante et les miettes aux noisettes caramélisées.

*

*

*

200 g de chocolat bien amer
25 cl de crème fleurette
10 cl de lait
1 oeuf entier  + 3 jaunes

75 g de noisettes
75 g de sucre en poudre
75 g de beurre
100 g de farine

Dans une petie casserole, mettre les noisettes avec le sucre. Quand il commence à fondre et à se transformer en caramel ôter du feu. Passer ce mélange au mixeur puis ajouter la farine et en dernier lieu le beurre, sans trop travailler la pâte.
Râper le chocolat.crumble2
Faire bouille le lait et la crème fleurrette. Hors du feu, ajouter le chocolat. Laisser reposer 5 minutes et mélanger la préparation jusqu'à ce qu'elle soit bien homogène.
Préchauffer le four th 3-4 (120°) en glissant la grille au tier supérieur du four.
Ajouter les oeufs battus à la préparation au chocolat qui doit épaissir et prendre la consistance d'une mayonnaise.
La verser dans un plat et répartir dessus très délicatement les miettes de crumble.
Placer dans le four et faire cuire 40 minutes. Puis chauffer le gril pour faire dorer légèrement le dessus du crumble sans le laisser brûler.
crumble3Servir tiède ou froid.

Posté par theanchorsong à 14:36 - Dessert - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 novembre 2009

P'tiramisu qui révise les classiques

tiramisuLe tiramisu est inconditionnellement mon dessert préféré. Quoi j'ai déjà dit ça à propos de plein d'autre desserts ? Ah beh oui mais y a tellement de choses qui font frémir ms papilles (tarte au citron, crumble...) mais attention quand j'aime je suis très difficile. Pour ma part un bon tiramisu doit avoir une mousse ferme mais pas trop afin qu'elle soit bien légère mais tout en restant onctueuse. Le biscuit ne doit pas être trop imbibé et le café pas trop amer. Ensuite je n'aime pas les tiramisu à base d'alcool ou de liqueur même si ici je fais entorse à la règle. Mais pour ma part le plus belle entorse à la règle qui constitue pour moi le secret d'un tiramisu savoureux c'est de remplacer les biscuits à la cuillère par des petits beurre.
Cette recette est pour ma part parfaite puisqu'elle réunie tout ces paramètres tout en étant facile et rapide à préparer la veille de préférence.

*

*

*

Pour 6 à 8 personnes :
25 cl de café fort + 10 g de sucre
5 oeufs
50 g de sucre
500 g de mascarpone
200 g de petit beurre
2 càs de cacao

Séparer les blancs des jaunes. Battre les jaunes longuement avec le sucre jusquà obtenir un mélange blanc et très épais. Ajouter le mascarpone et à nouveau foutter longuement pour obtenir un mélange aéré.
Monter les blancs en neige pas trop ferme. Les incroporer en deux fois à la préparation précédente en travaillant avec une maryse.tiramisu2
Tremper plusieurs biscuits un à un dans le café très rapidement pour qu'ils ne se défassent pas et en tapisse le fond d'un grand moule ou plusieurs individuel. Recouvrire d'une fine couhe de crème et alterner encore deux fois une couche de biscuit et une couche de crème. Couvrir de film alimentaire et réserver au moins 6 heures au réfrigérateur.
Au moment de servir, saupoudrer le tiramisu de cacao à l'aide d'une petite passoire.

Posté par theanchorsong à 14:15 - Dessert - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 novembre 2009

Velouté de potimarron aux allures de plagia

velout_

En ce moment je suis dans ma phase découverte. Découverte de nouveaux produits, nouvelles saveurs et découverte de mon inculture. Les nouveaux/vieux légumes se sont invités à ma table comme le potimarron et le butternut jusqu'ici inconnus. J'ai également gouté pour la première fois un sabayon, de la vraie crème d'isigny, du vrai beurre... Ce qui me vient à vous parler de quelque chose d'extremement connu mais que Marie m'a en quelque sorte fait découvrir puisqu'il s'agit du velouté de butternut. Sauf que moi je l'ai adapté à ma sauce puisque je l'ai fait avec du potimarron et du cumin (contre butternut et curry) et je viens ici vous présenter sa raison  "ma" façon mais tellement merveilleuse qu'elle mérite d'être connue aussi simple soit elle. Comme dirait l'autre "les meilleures choses dans la vie, sont les plus simples".

velout_21 kg de potimarron evidé et épluché
20 cl de lait de coco
1 càc de cumin
1 càc de sel
1 pincée de poivre
1 petite marmite de knorr aux légumes (ou un cube)

Couper le potimarron en gros cube et le faire cuire dans une casserole d'eau jusqu'à ce que la chaire soit ferme (environ 20 minutes). Une fois le potimarron tendre récupérer les morceaux et les mixer au bras à soupe ou les passer au presse-purée. Attention à ne pas jeter le bouillon. Ajouter le lait coco, le cumin le sel et le poivre puis progressivement le bouillon jusqu'à obtention de la consistance voulue. Déguster chaud au coin d'un feu de cheminée si possible !

Posté par theanchorsong à 17:48 - Salé - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 novembre 2009

Crumble de courgettes et chèvre

crumble1

Ca y est les vacances sont finies et on revient à la dure réalité. Pour ma part c'est froid (oui oui à Poitiers il fait plus chaud qu'à Alençon), solitude (la radio sert toujours de présence) et les levers tôt (sans oublier les problèmes de SFR, les factures etc) . Après une semaine d'amuuuuur, d'ami(e)s, de familles et de prélassage il faut redescendre sur terre mais pour un retour tout en douceur, rien de tel qu'un petit plat mitonné avec amour (pour soi même). Pour celà j'ai encore utilisé mes deux ingrédients préférés en matière de salé : la courgette et le chèvre mais cette fois ci pas sous forme de lasagne mais de crumble. Le crumble salé c'est mon pécher mignon, déclinable à l'infini qui plus est. Vous pouvez utiliser la recette des miettes de crumble avec tout vos légumes et épices (par exemple avec de la ratatouille et des escalopes de poulet émincés et poelés rapidement).

crumble21 kg de courgettes
250 g de fromage de chèvre frais
1/2 bouquet de menthe
sel et poivre

100 g de farine ( complète si possible)
50 g de parmesan râpé
75 g de beurre
sel
2 càs d'huile d'olive

Laver les courgettes à l'eau froide. Öter les extrémités, les râpes finement, les presser entre les mains pour en extraire l'eau. Ciseler les feuilles de menthe et couper le chèvre en dés. Les mélanger grossièrement aux courgettes et étaler la préparation dans un plat.
Préchauffer le four à 180°.
Confectionner les miettes: mélanger la farine, le parmesan, le beurre coupé, le sel et terminer par l'huile d'olive pour obtenir une sorte de semoule grossière.
Repartir ces miettes sur les courgettes et enfourner pendant 20 à 25 minutes.

Posté par theanchorsong à 20:28 - Salé - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 octobre 2009

Lasagnes aux courgettes et aux chèvre

030Entre collectivités territoriales, fondements historiques de la question sociale, expertise et veille sociale sans oublier les recherches de stages et lettres de motivations à répétition je n'ai pas une minute pour moi. Et lorsque je rentre des cours le soir après une dure de journée d'un pavé de 7h de lesgislation ou de droit je n'ai qu'une envie, me faufiler sous les draps et dormir, dormir et dormir encore. Mais quand la faim est là, pas question de se laisser! Surtout avec ces températures glaciales, on a bien besoin de réconfort!

Les lasagnes aux courgettes et chèvre est sans aucun doute ma recette préférée et puis elles chagent des traditionnelles lasagnes bolognaise/béchamel. Très rapide à réaliser et tout simplement à tomber. Pour mes soirées alençonnaises elles sont tout simplement idéales !

*

*

*

Pour 4 personnes :

2 grosses courgettes
300 g de bon fromage frais
2 càs d'huile d'olive
25 cl de lait
1 càs de Maïzena
10 feuilles de lasagnes
100 g de gruyère râpé
sel et poivre

Préchauffer le four à 180°. Couper les courgettes en fines tranches et les faire revenir 10 minutes dans une poêle huilée. Porter à ébullilition le liat et ajouter la maïzena. Assaisonnez et laisser épaissir la sauce 5 minutes à feu doux.
Dans un plat à gratin, mettre un peu de sauce puis une rangée de lasagne. Placer dessus des courgettes, du chèvre émietté puis de la sauce.
Recommencer l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients et parsemer de gruyère.
Enfourner 25 minutes.

022033

Posté par theanchorsong à 20:12 - Salé - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 octobre 2009

Key Lime Pies pour un retour acidulé

020

Voila plusieurs semaines que je ne m'étais pas remise sérieusement aux fourneaux. Toutes les démarches administratives m'ont prises beaucoup beaucoup temps, et puis le déménagement, la rentrée etc... Enfin vous savez ce que c'est.

La rentrée s'est très bien passée, la promo est sympa et la ville d'Alençon est très belle. J'y suis trés bien. Cependant je me plaignais de la pauvreté des magasins de Poitiers en matière de matériel et ingrédients qui "sortent" de l'ordinaire, mais alors ici je suis encore plus gâtée puisqu'on enlève 70 000 habitants et donc les magasins s'en ressentent. Mais bon... je m'habitue à cette petite ville pleine de charme et à mon espace popotte taille Polly pocket*. Je ne me laisse donc pas abattre et je me remets doucement mais sûrement aux fourneaux. Pour un retour en beauté j'ai réalisé une recette qui me faisait de l'oeil depuis que j'ai acheté la bible des bibles en matière de livre de cuisine j'ai nommé le bien fameux : "biscuits, sablés, cookies" de Martha Stewart. Alors je ne sais pas vraiment ce que cette recette fait dans ce livre puisque pour moi ce n'est ni un biscuit, ni un sablé. Ce dessert au citron vert est tout simplement une petite merveille alliant douceur et acidité et où le contraste entre la base biscuitée, le crémeux au citron et la légèreté de la chantilly donne à ce gâteau une texture et un gout unique.

021

Pour la pâte :
90 g de biscuits émiettés (Thé ou autre)
5 càs de beurre fondu

Préchauffer le four à 180°. Mélanger la chapelure de biscuits et le beurre dans un saladier. Etaler ce mélange en une couche uniforme dans un moule de 20cm de diamètre. Pour ma part j'ai découpé un rond de papier sulfurisé pour tapisser le fond du moule afin que la base se décolle facilement. Faire cuire 10 minutes jusqu'à ce que la pâte soit sèche et dorée. Laisser refroidir.

Pour la garniture :
3 gros jaunes d'oeufs
1 1/2 càc de zeste de citron verte finement râpé
400 g de lait concentré sucré
16 cl de jus

Fouetter les jaunes d'oeufs et le zeste de citron vert 5 minutes à vitesse élevée dans le bol d'un robot afin d'obtenir un mélange très épais. Réduire la vitesse et verser le lait concentré en filet régulier tout en fouettant à vitesse moyenne. Augmenter la vitesse et fouetter 3 minutes pour que la préparation épaississe. Réduire la vitesse du robot au minimum et incroporer le jus de citron vert.

Etaler la garniture sur la pâte à l'aide d'une spatule. Faire cuire 10 minutes, puis laisser refroidir et placer au minimum 4 heures au frigo, au mieux toute la nuit.

Pour servir :
6 cl de crème liquide entière
2 citrons verts coupés en fines demi-tranches

Couper le gâteaux en parts. Fouetter la crème dans le bol du robot jusqu'à ce que des pointes se forment. Décorer le dessus des gâteaux de crème fouettée et d'une demi tranche de citron vert. Les gâteaux non garnis se conservent 3 jours au réfrigérateur dans une boîte hermétique.

ok032

Posté par theanchorsong à 17:21 - Dessert - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 septembre 2009

Enième absence, enième excuse...

Bonjour à toutes et à tous, c'est après avoir reçu un commentaire réclamant ma présence sur ce blog que je me suis dit que je vous dois quelques explications. Voila mais cette fois ci j'ai de vraies bonnes et belles excuses. Il y a trois semaine j'ai appris par chance que je rentrais à l'école d'assistante sociale d'Alençon. Mais comment ça Alençon puisque je n'y ai pas postulé ? Eh bien c'est tout simple, en rentrant des vacances j'appelle l'école de Caen pour savoir où ils étaient remontés dans la liste d'attente puisque je suis 25eme et la personne au bout du fil m'a dit "euh pour cette année ca va etre difficile car notre rentrée se fait dans à peine une semaine et nous ne sommes remontés qu'à 18. Humpf mon moral retombe aussi sec quand elle dit : "Maiiiiis je peux vous en parler maintenant car on m'a confirmé l'info: il manque des personnes pour l'école d'Alençon et on a passé un accord avec eux, nous leur donnerons nos candidats qui suivent juste après sur notre liste d'attente. Donc aujourd'hui je vous demande Mademoiselle si vous êtes d'accord que je transmette votre dossier ?" et là bien sûr je réponds "oui oui oui et mille fois oui" du coup tout se bouscule dans ma tête, un nouvel espoir né! Je ne suis pas sûre de rentrer en formation mais j'y crois de nouveau. A peine une semaine après j'appelle ma grande soeur qui était censée être en visite à Poitiers :" oui Alex' tu es déjà arrivée ?" et là elle me dit "oui je suis à la maison là, félicitations Manon !
_ Ben de quoi ?
_ Beh t'es prise à Alençon !
_ De quoi ???
_ Tu le savais pas ? T'es prise à Alençon !
_ C'est quoi cette blague ?
_ C'est pas une blague ils ont laissé un message vocal sur le fixe, t'es prise Manon !!!!!"

Et là les larmes me montent aux yeux et je pousse un cri de joie, ayant enfin l'impression d'être récompensée pour tout le travail et l'energie que j'ai fourni dans ces concours.

Depuis donc trois semaines c'est la courses aux démarches administratives assedic, caf, petites annonces pour un appartement (que j'ai trouvé d'ailleurs hier en allant en visiter sur alençon), edf gdf, forfait internet etc etc ... Tout se bouscule, je cours partout! Pas facile mais je suis tellement heureuse d'avoir eu ce coup de chance.
Je déménage samedi prochain donc d'ici là je ne posterais pas car je n'ai pas le temps de cuisiner quoi que ce soit et puis tout est sous cartons. Après il faudra attendre que j'ai le net

Voilà donc pour une fois j'ai une bonne excuse, et encore une fois je vous promet que ca n'arrivera plus ce genre d'absence injustifiée!

Je continue de penser à vous, à vos blogs... et je ne vous oublie pas! A très très bientôt! Gros bisous à tous(tes)

Posté par theanchorsong à 11:02 - Blabla - Commentaires [19] - Permalien [#]


Fin »