Un zeste... de gourmandises

.

25 novembre 2009

Coup de tronche, prix et tarte au munster

En ce moment c'est un peu la course pour moi. Entre préparation de stage et projet de groupe il ne me reste pas beaucoup de temps pour me poser. En effet je n'ai pas cours puisque avec dix autres filles de la promo nous devons monter un dossier sur une problématique choisie. Nous avons voulu donc traiter un sujet d'actualité mais sur lequel nous avons peu de connaissances. On est partie sur la femme puis on a dévié vers les violences conjugales. Encore tabou, c'est un fait d'actualité très grave où personnes n'a de données "vraies" puisque les quelques 1 femmes sur 10 ne sont que celles dévoilées au grand jour. Bref entre microtrottoire, rendez vous avec le procureur, une psychologue, le centre maternel, le CIDF (Centre d'info aux droits des femmes), l'ACJIM et l'ARSA il faut également se documenter (films, spots, mémoires, bouquins). Finalement on synthétise et grâce au microtrottoire on se rend compte que personne n'est au courant des structures existantes, que si Monsieur Tout-le-monde avait un proche confronté à ce problème il ne saurait pas l'orienter et le plus grave, que certains ont des pensées alarmantes comme "si la femme reste c'est qu'elle aime ça!". Notre societé pourtant dite "évoluée" reste silencieuse et lâche sur le sujet. Cachant la vérité et nous offrant de multiple stéréotype. On oublie que la violence conjugale ne passe pas uniquement par la violence physique, que si la femme ne part pas c'est qu'elle est généralement sans ressources, que tout les trois jours une femme meurt sous les coups de son conjoint et que les hommes sont également victime de violences conjugales. Un travail très interessant mais très dur.
Si aujourd'hui je vous parle de ça et que je m'écarte de la cuisine c'est que c'est un sujet encore trop tabou et il me tient à coeur de vous faire partager mes ressentis et mes coups de gueule. Bref si quelqu'un souhaite s'informer sur le sujet avec des films ou des bouquins qu'il me le fasse savoir je me ferai un plaisir de vous donner des titres.

Bref passons à des choses plus gaies puisqu'il s'agit d'un prix : The 2009 Blogger Appreciation Award que je me suis vue offrir par Lénaïc. Merci beaucoup à toi. Les "règles du jeu" pour ce prix sont de remercier la personne qui vous l'a décerner (mais pour ma part pas besoin de règle pour ça!) et avouer sept choses qui nous concernent et/ou qui nous définissent (le plus dur). 46672556Enfin il faut décerner ce prix à sept autres personnes. Je fais donc comme à l'acoutumé entorse à la règle et je ne fais que le répéter, pour ma part si je suis fidèle à un blog c'est que j'aime ce blog. Donc pas assez de 7 nominations, et rien que l'intention de partager sa passion mérite tout les prix existants. Maiiiiiiis ça me va toujours droit au coeur dès que je reçois ce type de "récompenses"! Merci merci merci encore Lénaïc.
Donc allez je me confesse :
Je suis quelqu'un de très très bavarde, mais ça ce n'est un secret pour personne.
Je suis hypersensible qui peut verser sa larme pour trois fois rien.
Je suis allergique au sport à mon grand désarro même si je m'efforce d'en pratiquer.
J'ai des très grandes mains, de ma paume au sommet de mon majeur ma main mesure 20 cm.
Je suis capable de dépenser une fortune en bouquin, j'adore surtout lire les livres pour enfants et ados.
Je suis très proche de ma Maman et je suis toujours aprés elle à lui faire des câlins.
J'ai probablement été étranglée dans une vie antérieur puisque je ne supporte pas qu'on me touche le cou.

Et voilà!

tarte_munsterMaintenant passant à la partie gourmande de l'article! Celle qui vous intéresse le plus! Aujourd'hui je fais dans le salé puisque je vous présente une recette de tarte au munster. Une découverte récente pour ma part puisque je n'avais jamais utilisé ce fromage dans un plat. Au titre, cette tarte peut paraitre plan plan ou pas très raffinée mais c'est tout l'inverse. Elle est très fine en bouche et absoluement divine. Et puis le cumin offre cette petite note épicée qui se marie à merveille avec ce fromage assez fort. Réconfortante cette tarte est idéale pour les froides soirées de fin d'automne.

1 rouleau de pâte brisée
1 blanc d'oeuf
200 g de munster en petits morceaux
20 cl de crème fraîche
180 g de poitrine fumée en lardon
2 oignons émincés
1 càc de cumin en poudre
4 càs de bière
sel, poivre

Préchauffer le four à 180°. Etaler la pâte, la piquer à la fourchette et la mettre en place dans un moule beurré (les trous contre le fond du moule). Placer 30 minutes au frais. Puis la faire cuire à blanc 10 minutes avec une feuille de papier sulfurisée et des légumes secs puis 10 minutes badigeonnée du blanc d'oeuf (et sans papier sulfurisé bien sûr).
Plonger les lardons dans une casserole d'eau bouillante pendant 5 minutes. Les égouter et les sécher. Les faire revenir avec les oignons dans une sauteuse bien chaude. Laisser dorer puis arroser de bière. Incorporer la moitié du munster, la crème fraîche et le cumin. Saler peu et poivrer.
Faire chauffer 2 minutes en mélangeant avec une cuillère en bois. Verser la préparation dans un moule de 20 cm et répartir l'autre moitié du munter sur le dessus. Enfourner et laisser cuire 20 minutes.
Déguster avec une salade de mâche.

tarte_munster2

Posté par theanchorsong à 00:39 - Salé - Permalien [#]
Tags : , , ,